microphone

Blogs

Nutrition et santé physique

Bien-être sur la route: Sept artistes de musique country partagent leurs conseils

Posted by Cassandra Popescu on September 19, 2019
wellness on tour: seven country music artists share their tips

Poursuive une carrière au sein de l’industrie musicale peut être difficile à tous les niveaux. Mais cela peut être particulièrement difficile pour les artistes émergents. Durant la Country Music Week de la CCMA ce mois-ci, nous avons rencontré des artistes à différents points de leur carrière pour parler franchement de santé mentale et de façons de prendre soin de soi dans cette industrie. Lisez ce qui suit pour découvrir leurs trucs pour maintenir leur voix en santé, faire face aux défis reliés à la santé mentale, exprimer leurs limites à leurs collègues musiciens, et éviter le surmenage.

 

The Abrams

 

Quelles sont les trois choses les plus importantes que vous faites pour demeurer en santé durant la Country Music Week de la CCMA?

 

James : Nous sommes pas mal occupés cette année, alors nous ne le faisons pas autant que d’habitude, mais je cours souvent avec nos musiciens. Je cours avec notre batteur quand nous sommes sur la route, et j’essaie de convaincre John de manger sainement. John aime le sucre, alors je le surveille.

 

John : Aussi, James et moi essayons de dormir autant que possible. Nous tentons de ne pas rester debout trop tard, de reposer nos voix entre les spectacles, de faire des siestes durant la journée. C’est honnêtement la meilleure chose pour nos voix.

 

En plus du repos, avez-vous des trucs et conseils inusités pour prendre soin de vos voix?

 

James : Nous buvons beaucoup d’eau. Nous faisons des échauffements et des trucs comme ça. Et si nous buvons de l’alcool et faisons la fête avec des gens, ce n’est probablement pas très bon, mais le jus de cornichons parvient à me réhydrater. Je bois la saumure.

 

Sur la route, que faites-vous pour maintenir votre santé mentale?

 

John : Je crois qu’une des choses vraiment importantes est d’appeler à la maison et de s’assurer de créer un environnement stable, car la route est si instable. Tu es dans une ville différente chaque jour. Alors il s’agit d’arrêter dans un stationnement de Walmart ou de s’assurer d’appeler régulièrement à la maison, de se surveiller les uns les autres, de garder le bus propre, de s’assurer qu’il y a une certaine routine. Ce sont des choses qui procurent un peu de stabilité et qui aident à garder nos esprits dans le bon état.

 

James : Nous sommes vraiment conscients de la nécessité d’avoir une culture au sein du groupe qui permet à chacun de s’exprimer, de partager ses sentiments, de s’assurer que tout le monde est assez confortable pour qu’on se parle. John et moi sommes plutôt optimistes en général, alors nous essayons de nous assurer d’encourager tout le monde autant que possible.

 

 

Ryan Langlois

 

Quelles sont les trois choses les plus importantes que vous faites pour demeurer en santé durant la Country Music Week de la CCMA?

 

Il s’avère que je marche une heure par jour. C’est une des choses principales. Chaque matin, je me lève et je vais marcher une heure près de la rivière, et c’est incroyable. Je porte aussi toujours des bouchons, ce qui peut sembler drôle, mais ça me sauve la vie. Et je quitte les événements quand je dois les quitter. Je fais vraiment des efforts cette année pour faire attention à ne pas rester quelque part trop longtemps.

 

Avez-vous un conseil pour quelqu’un qui entame son processus de bien-être mental?

 

Juste de faire une petite chose. Ne pensez pas qu’il faut que ce soit une grande chose. Juste des pas de bébé au début. Soyez fier de ça. N’ayez pas honte de marcher seulement 5 minutes pour vous éclaircir l’esprit, c’est déjà ÉNORME... Et n’ayez pas peur d’où vous êtes rendu. N’ayez pas honte de ne pas aller mieux immédiatement.

 

Darren Gusnowsky

 

Quelles sont les trois choses les plus importantes que vous faites pour demeurer en santé durant la Country Music Week de la CCMA?

 

Top 3 : boire beaucoup d’eau, bien sûr. Tu parles toujours à des gens, tu te lèves tôt, tu te couches tard. Demeurer bien hydraté est très important. Je suis végétarien, alors une bonne alimentation est également importante. J’utilise l’application Purple Cow, alors dans chaque ville, je peux voir les options disponibles. Et je fais du yoga chaque jour. Si j’ai le temps, je vais aussi courir.

 

Hydration. Bonne alimentation. Exercise. Bang! Je fais tout ça.

 

Avez-vous un conseil pour quelqu’un qui entame son processus de bien-être mental?

 

Les applications aident beaucoup, j’en ai essayé plusieurs. J’utilise actuellement Yoga Studio, qui présente une série de petits programmes de 15-20 minutes, ou des trucs d’une heure. Ça m’aide vraiment. J’ai aussi une bonne application de course. Si je suis dans une nouvelle ville, j’ouvre l’application et elle me donne des parcours où courir.

 

Dan Davidson

 

Suivez-vous un programme d’entraînement pour demeurer en santé physiquement?

 

Oui, je m’engage un peu plus à le faire cette année. Je n’ai pas 20 ans, alors je ne récupère pas aussi bien qu’avant. J’étais en tournée avec Brett Kissel cette année pour un million de dates de tournée — nous avons donné 100 spectacles à travers le pays. Nous avons commencé à nous entraîner ensemble pendant la tournée. Avec quelques gars du groupe de Kissel et quelques techniciens. Chaque jour, nous faisions un entraînement d’une demi-heure. Ça m’aide à avoir toute mon énergie sur scène. On pourrait croire que ce serait le contraire, que ça fatiguerait, mais en fait, ça stimule.

 

Qu’y a-t-il sur votre liste d’écoute d’entraînement?

 

Honnêtement, c’est surtout du hardcore. Comme Every Time I Die et tous ces groupes de punk hardcore. Parfois du bluegrass comme du vieux Ricky Skaggs, Michael Daves et Chris Thile. Très rarement du country, quand j’essaie d’être très intense dans mon entraînement.

 

Madison Kozak

 

Comment trouvez-vous un équilibre entre le réseautage, les spectacles, et prendre soin de vous?

 

Un des conseils que j’ai reçus est simplement de s’assurer de prioriser sa valeur et ce que l’on considère comme important. Il faut avoir d’autres choses en dehors de la musique et du travail. Que ce soit la famille, ou un conjoint ou une conjointe, ou tes meilleurs amis, ou un passe-temps, un sport, la lecture, l’entraînement, peu importe. Assurez-vous d’avoir ça pour équilibrer le tout. Car c’est si facile de se surmener.

 

Quelle est la chose que vous préférez faire à part la musique?

 

J’aime m’entraîner. Je vis à Nashville et j’utilise Class Pass, ce qui est extraordinaire. Je suis le genre de personne qui s’ennuie à faire toujours la même chose, alors Class Pass me permet d’essayer des choses différentes tout le temps, que ce soit de la barre-fitness, de la boxe, du yoga chaud, du Pilates... C’est toujours nouveau et excitant.

 

 

The Washboard Union

 

Comme chanteurs, avez-vous des trucs pour prendre soin de vos voix?

 

David : Hydratez-vous, car c’est la chose numéro un que vous pouvez faire pour votre voix. Le miel, l’origan, peu importe, mais l’eau est la chose numéro un pour garder ses cordes vocales en santé. Et il faut le faire des heures avant de commencer à chanter. Pas juste une minute avant de chanter.

 

Chris: Nous passons beaucoup de temps sur la route, et nos voix peuvent se fatiguer en chantant autant, soir après soir. Je crois beaucoup aux vertus du zinc pour la gorge.

 

Sur la route, comment établissez-vous des limites avec les autres musiciens lorsque vous êtes fatigués?

 

Aaron : On trouve que la meilleure façon d’approcher cela est la communication ouverte, avoir une conversation avec eux, pour s’assurer de dire : « Hé, nous sommes tous là pour une raison, nous avons un travail à faire et nous sommes une équipe. Si nous ne pouvons pas travailler comme des frères ou sœurs dans une équipe, tout s’écroule. Alors, affrontons le problème, comprenons quels sont nos rôles, afin de gérer les attentes et de partir d’une base forte pour aller de l’avant. »

 

David : Les gens sont de mauvaise humeur quand ils ont faim. Après une semaine à boire chaque jour, ils ont mauvais caractère, encore plus s’ils dorment peu. Alors ce sont les trois choses principales : la nourriture, l’alcool et le sommeil. Il faut bien gérer le tout, parce que la pire chose pour un groupe, c’est quand tout le monde veut s’arracher la tête.

 

 

Kris Barclay

 

La vie de tournée peut être difficile pour la santé mentale. Y a-t-il quelque chose que vous faires pour maintenir votre santé mentale?

 

Ça va sonner un peu fou, mais je me parle constamment. Je crois que c’est important de se parler... J’étais joueur de hockey avant d’être musicien. Il faut beaucoup se parler à soi-même au hockey, se concentrer, avoir de la discipline. Ils vous disent au hockey de gérer les moments d’émotion. Et un entraîneur m’a dit que lorsque tu as du succès, c’est OK d’être euphorique, et lors d’un échec, c’est OK d’être déprimé. Mais il ne faut pas demeurer euphorique et il ne faut jamais demeurer déprimé. Il faut trouver un entre-deux où l’on peut donner le meilleur de soi-même.

 

Alors, laisse-toi te sentir mal, apprends de tes erreurs, puis retourne au milieu. Tu te lèves, tu t’amuses, car tu as du succès, tu tombes, tu réalises que tu peux faire mieux, puis tu te relèves et tu retournes travailler.

 

Vous cherchez plus de conseils sur le bien-être physique et mental? Suivez Unison sur Facebook, Twitter ou Instagram pour des conversations à propos de la santé de notre communauté musicale. Pour avoir accès à des services de conseils professionnels, inscrivez-vous avec Unison et appelez au 1-855-9UNISON pour obtenir de l’aide.